Mes vacances ont tourné au cauchemar…

 

Dépouillés. C’est la façon dont le chéri et moi sommes rentrés de vacances d’Ibiza début septembre. Un mélange de frustration, de « et si j’avais pas fait ci » ou « si j’avais fait ça comme ça », et de moral au raz des paquerettes. Nos émotions ont fait les montagnes russes les jours qui ont suivis, partagées entre la perte de nos repères et de nos biens, le bonheur de retrouver notre petit cocon, et l’incompréhension de ce qui a un jour rendu ce monde si hostile.

Cet article a été écrit juste après notre retour de vacances, je l’ai écrit à chaud, mais le publie aujourd’hui avec un peu de recul. Parce que la vie n’est pas faite que de bonnes surprises, mais qu’il faut y voir du positif dans chaque expérience. Parce que j’aime à croire que rien n’arrive par hasard. C’est un vrai article, un peu long, mais sincère qui vous attend aujourd’hui.

Je n’écris pas cet article dans le but de vous raconter mes déboires, enfin pas seulement, même si ça m’apaise un peu. Je le fais pour nous rappeler à tous que voyager ou partir en vacances ne nous dispense plus aujourd’hui de faire preuve de vigilance.

Un sac rempli de mes papiers et affaires personnelles laissé dans le coffre de notre voiture de location, un porte feuille laissé dans la boîte à gant, bien cachés à la vue de tous. Tout cela dans le but de nager un moment à deux en amoureux sans avoir à se relayer l’un l’autre, encombrés d’affaires sur la plage. Un luxe qui semble se payer cher aujourd’hui. C’est de cette façon que nous nous sommes fait volés, probablement guettés au préalable, notre mésaventure ayant duré cinq minutes tout au plus (avant un retour à la voiture pour récupérer la crème solaire). Absurde n’est-ce pas ? C’est en légèreté et en toute insouciance que l’on voulait profiter de ce moment privilégié, et il nous a coûté cher.

On a tous entendu quelqu’un dire « je me suis fait volé ». Il est facile de juger, de se dire qu’il faut être bête pour agir comme ça, d’avoir laissé ses affaires dans la voiture, sorti son portable au mauvais moment ou tendu la perche au voleur. Pensez-y, cela pourrait être vous. Même s’il est triste aujourd’hui de se dire que chacun de nos actes doit être réfléchi, avouons-le, on fait tous ce genre de maladresse. Et je remercie sincèrement les personnes de notre entourage de ne pas nous avoir jugés pour ce qui semble être logique.

Cela nous amené à la réflexion, je vous donne donc quelques conseils pour des vacances safe..

. Gardez vos affaires personnelles et de valeur sous constante surveillance. Votre voisin peut être une crème, mais nous ne vivons pas dans un monde de bisounours (même si on aimerait bien).

. Chargez-vous au minimum lorsque vous souhaitez profiter pleinement d’un moment d’inattention. Pour quelques plongeons dans l’étendu de ces beaux océans, prévoyez à la limite une action cam ou le téléphone pour les photos, les clefs de voiture et de l’hôtel, le tout à glisser dans une pochette imperméable bien refermée (et testée au préalable), ainsi que votre serviette et vous. Ainsi, tout est sous contrôle !

. Sous-entendu par ces derniers points et ma mésaventure, ne laissez jamais rien dans votre voiture (aussi bien caché soit-t-il), surtout nos belles voitures modernes toutes électroniques, aujourd’hui tout se pirate et tout se trouve. Pire encore si ce n’est pas la vôtre, une voiture de location en vacances = touriste. Je l’ai appris à mes dépens avec une effraction sans traces.

. Ne vous arrêtez pas si des étrangers semblent se soucier de l’état de vos roues de voiture, croyez-moi, si votre pneu était crevé, vous le sentiriez à la conduite ! Ces bons samaritains cherchent peut-être à détourner votre attention de leur copain qui piquent vos valises dans le coffre et s’enfuit en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Pour connaître une victime de cette arnaque, je sais que cela existe, ainsi que de nombreuses autres de ce genre, soyez prudent(e)s.

. Pensez à enlever de votre sac et laisser à l’hôtel les choses dont vous n’avez pas besoin pour votre journée. On sait les filles, nos sacs transportent notre vie, et on les vident rarement avant de sortir, pourtant ça aurait pu sauver mes clefs de voiture.

. Comme chez vous, évitez de vous balader seul(e) dans un endroit peu fréquenté ou peu éclairé que vous ne connaissez pas. Si la foule attire les pick-pocket, ces endroits ne vous offriront aucun recours en cas de pépin.

 

A prendre en compte..

. Déposez plainte au plus vite au commissariat local, indispensable pour vos démarches ultérieures et vos assurances.

. Si vous êtes victime d’un vol par effraction, et s’il n’y a pas de trace visible, récupérez toutes les preuves et témoignages, les négociations avec votre assurance risquent d’être longues.

. Si votre smartphone s’est envolé vers d’autres cieux, pensez à changer tous vos mots de passe le plus rapidement possible, c’est ça la dure vie de jeune femme connectée.

. Et puis si ça vous arrive, relativisez ! (ça prend du temps, mais ça fait du bien) Peut-être que rien arrive par hasard, c’est peut-être qu’il était temps de vous faire plaisir avec un nouveau portable, un nouvel appareil photo, un nouveau sac.. ou que vous aviez besoin d’un coup de jus pour vous rendre compte que vous aviez besoin de changer certaines choses dans votre vie, et qu’au final le matériel c’est bien, mais la vie c’est mieux.

Je pourrais m’étaler sur les basiques : bloquer sa carte bleu, mettre son téléphone en mode perdu etc.. mais je pense que vous n’avez pas besoin de moi pour tout ça.

Mes papiers, mon téléphone, mon bridge, et plus sentimental, mes amulettes du Japon et mon petit Totoro. J’ai tout perdu. Mais je suis là, entière et bien vivante. Autant dire que je relève la tête mais je ne suis pas fière. D’interminables démarches, et le temps de retrouver mon matériel avant de vous proposer de nouveaux articles et de nouveaux projets, comme j’en avais l’intention, pourtant remontée à bloc, à mon retour de vacances.

Depuis que j’ai commencé à écrire cet article, j’ai peu à peu retrouvé ma motivation, ça m’a permis de passer du bridge à l’hybride, et d’avoir un nouveau smartphone. Mais plus positif encore, la relation d’amour que nous avons le chéri et moi a passé un cap. Voir la réaction de l’un et de l’autre, et surtout se soutenir au lieu de se rejeter la faute, décider de s’écouter davantage et de se faire plus confiance.. toutes ces petites attentions nous ont rapprochés. C’est peut-être la leçon que nous devions en tirer. En tout cas, n’oubliez pas, qu’elle soit bonne ou mauvaise, il y a du positif dans chaque expérience, gardez le sourire !

Je vous laisse avec ces petites photos sauvées par mon action cam..

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *